La Méditerranée comme port d’attache

Quelques années en arrière, alors qu’il pratiquait encore la coiffure, Xavier s’imaginait à la tête d’une plage privée au bord de l’eau. Un petit coin de paradis où il laisserait libre cours à ses envies, où il confierait les casseroles à un cuisinier. Pourtant le cuisinier, aujourd’hui, c’est lui. Pas sur une étendue de sable fin, mais qui sait ce que la vie lui réserve ?

Après son passage dans Masterchef et l’ouverture de son propre restaurant La Semplicità (désormais fermé), Xavier est aujourd’hui un chef heureux et épanoui. En véritable autodidacte, il s’est formé à la sueur de son front, avec pour seul moteur son inlassable passion des saveurs méridionales. Ainsi, l’ail, le thym, les artichauts, les tomates, les citrons, les olives et autres produits gorgés de soleil, signent l’identité de sa cuisine.

Il n’y a que ceux qui ne tentent pas qui ne connaissent pas la défaite, elles sont faites pour s’enrichir et continuer à devenir le meilleur.

L’accent du sud dans la voix…
et dans l’assiette

Si les pieds sont bien ancrés sur terre, les papilles, elles, voguent paisiblement sur le bleu intense de la mer. La cuisine de Xavier puise dans les richesses d’un terroir vivant, fertile, jamais avare de surprises. Les trésors de la pêche, entre finesse de la chair et délicatesse des saveurs, rencontrent l’énergie pétillante et impétueuse des agrumes. L’aridité de la terre baignée de soleil, ponctue les recettes. Les herbes qui fleurent bon l’arrière-pays provençal, alimentent le dialogue, harmonisent le mariage des ingrédients. Parfois, le voyage des papilles entame un petit crochet vers un pays exotique. Une pincée de gingembre ou quelques touches de « persil arabe », la coriandre, par-ci par-là. Mais la Provence ne s’éloigne jamais très loin. Parce que c’est elle l’unique muse du chef.